Date of Award

1-1-2011

Document Type

Campus Access Thesis

Department

Languages, Literatures and Cultures

Sub-Department

French

First Advisor

Daniela Di Cecco

Abstract

Les femmes ont joué un rôle primordial dans l'histoire de la littérature québécoise. Toutefois ce rôle va connaître de transformations à travers le temps et les différentes étapes de l'histoire du Québec. Ces transformations sociales vont se refléter également dans la production littéraire, notamment dans Maria Chapdelaine (1918) de louis Hémon, Une saison dans la vie D'Emmanuel de Marie-Claire Blais (1965) et les fous de Bassam (1982) d'Anne Hébert. Ces trois Romans sont des périodes bien différentes et reflètent chacun une image distincte de la femme et de la jeune fille. En effet, la représentation de la femme ou de la jeune fille va se transformer de l'ère du Roman de la Terre, période au cours de laquelle Maria Chapdelaine est publiée, à celle des contestations après la Grande Noirceur et pendant la Révolution Tranquille, période de publication d'Une saison dans la vie d'Emmanuel. La dernière période à laquelle nous nous intéresserons est la période contemporaine, contexte de publication du roman D'Anne Hébert, les fous de Bassan. Le rôle traditionnel de la femme mis en avant dans le roman de la fidélité va changer avec la perceptive féministe qui commence à se remarquer pendant la période des mutations de la Révolution Tranquille avec Marie-Claire Blais et Anne Hébert. C'est pourquoi Boivin explique dans son oeuvre Pour une lecture du roman québécois. De Maria Chapdelaine à Volkswagen blues que : Anne Hébert n'a pas voulu raconter dans Les fous de Bassan, un simple drame survenu le soir du 31 août 1936 à Griffin Creek. Elle s'est surtout intéressée aux différents rapports entre les êtres, entre les hommes et les femmes en particulier. Elle a voulu dénoncer la conduite de certains mâles qui, à l'époque de la « Grande Noirceur » (période qui s'amorce précisément en 1936, avec l'élection de Maurice Duplessis comme premier ministre de la province du Québec), considèrent la femme comme un simple objet sexuel, une bête en puissance destinée à satisfaire le mâle dominateur(337)

Share

COinS